Premiers pas avec un conseiller : l’expérience de David Vergriete

Le 14 novembre 2008
0

080916premierspasexergue Depuis le lancement des Contrats d’Autonomie, David Vergriete a déjà accueilli une vingtaine de jeunes signataires. Et même si tout ne se joue pas à ce moment là, le premier entretien est un moment clé : « C’est le début d’un partenariat. S’il démarre bien, il a des chances d’aboutir bien » affirme David, conseiller à Roubaix. Lors de ces premiers pas, conseiller et signataire commencent par faire connaissance. Tour à tour, chacun se présente à l’autre. Le jeune détaille le parcours qu’il a eu jusqu’à maintenant. En face, David n’est pas là pour le juger : « je veux simplement savoir ce qui lui a plu ou déplu, connaître ses réussites, ses échecs, et savoir quel est son sentiment par rapport à tout ça. Notre philosophie, c’est de nous intéresser à la personne, pas seulement à son projet professionnel » L’enjeu est de taille : créer l’envie de collaborer. « Je dis toujours aux jeunes que je vais leur en demander beaucoup mais que je m’engage à faire aussi de nombreuses démarches pour eux. » Ensuite, le jeune parle de son projet professionnel. « On précise ensemble ses compétences, ses atouts, les problèmes à combler…L’intérêt est de savoir rapidement si on s’oriente vers un emploi ou une formation qualifiante car l’état d’avancement du projet varie d’un individu à l’autre. » Cet entretien est aussi l’occasion de rappeler les règles du contrat. Dl117018_choix_065 Le candidat doit respecter un certain nombre de conditions comme se présenter aux rendez-vous hebdomadaires. Le plus souvent, le message passe bien. « C’est rassurant pour eux. Ils sont nombreux à me dire qu’ils ont besoin de repères ». Pour le conseiller, ces premiers pas permettent surtout de s’assurer de l’implication du jeune et de mieux le connaître. Le calendrier de travail viendra après : « En général, nous nous donnons un mois pour définir précisément une stratégie commune d’action et les étapes par lesquelles nous allons passer».

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInPin on Pinterest