Le Contrat de Professionnalisation : l’autre voie de l’alternance.

Le 17 juillet 2009
0

0906-06Professionalisation Depuis 2004, le Contrat de Professionnalisation remplace le Contrat de Qualification. Il s’adresse à tous les jeunes âgés de 16 à 25 ans et aux demandeurs d’emploi âgés de 26 ans et plus. Son objectif est de favoriser l’insertion ou la réinsertion professionnelle.

Principale différence avec le Contrat d’Apprentissage : « Un Contrat d’Apprentissage prévoit obligatoirement la préparation à un diplôme d’Etat (CAP, BTS, diplôme d’ingénieur…) en plus de l’apprentissage d’un métier » explique Julie Mleczko, rédactrice en chef de www.studyrama.com, site internet dédié à l’orientation professionnelle des jeunes. « Le Contrat de Professionnalisation, quant à lui, n’aboutit pas forcément à l’obtention d’un diplôme d’Etat. Il permet à un jeune de se perfectionner pour acquérir des compétences précises et obtenir un Certificat de Qualification Professionnelle (CQP) ou un titre validé par une branche professionnelle, comme le titre de tourneur fraiseur des métiers de l’industrie, par exemple. »

> Une formation courte.

Sa durée également diffère. De 6 à 12 mois (modulable jusqu’à 24 mois dans certains secteurs) pour le Contrat de Professionnalisation contre 1 à 3 ans pour le contrat d’apprentissage. « Comme il est plus court, le Contrat de Professionnalisation remotive plus rapidement les jeunes» précise Julie Mlezcko.

Enfin, le tuteur au sein de l’entreprise n’est pas obligatoire. Dans les faits, un salarié ayant au minimum deux ans d’expérience peut être désigné pour vous encadrer.

> Un statut de salarié.

Le jeune signataire d’un Contrat de Professionnalisation a le statut de salarié. Il est donc rémunéré, en fonction de son âge et de son niveau de diplôme. Il faut compter 55% du SMIC si vous avez moins de 21 ans et que vous n’êtes pas titulaire d’un bac pro (65% si vous avez le bac). Passé cet âge, votre salaire varie entre 70% et 80% du SMIC selon que vous êtes ou non titulaire d’un bac pro.

Une fois le contrat signé, votre temps se divise entre période dans l’entreprise et période de formation théorique, soit en CFA, soit dans l’entreprise si celle-ci dispose d’un centre de formation agréé.

Le Contrat de Professionnalisation présente le même avantage que le Contrat d’Apprentissage : Une première expérience professionnelle rémunérée.

Toutes les branches professionnelles proposent aujourd’hui des Contrats de Professionnalisation : Agriculture, pêche, industrie, construction, commerce, transport, éducation, santé, activités financières, activités immobilières… En 2008, 180 000 contrats ont été signés, 3 sur 4 l’ont été dans le secteur tertiaire.

> A qui s’adresser pour les Contrats de Professionnalisation ?

Comparé aux Contrats d’Apprentissage, l’information est plus difficile à trouver. Vous pouvez contacter le Pôle Emploi, les missions locales, les PAIO (les Permanences d'Accueil, d'Information et d'Orientation qui conseillent et orientent les jeunes de 16 à 25 ans) et les DDTEFP (les Directions Départementales du Travail, de l’Emploi et de la Formation Professionnelle). Vous pouvez aussi vous adresser à votre Conseil régional. Certaines Chambres de Commerce et d’Industrie (CCI) commencent à mettre en place des services dédiés à ce type de contrat. Il existe également des sites internet spécialisés permettant de chercher un contrat par secteur d’activité, et par région.

> Quelques adresses utiles.

www.cidj.com : Site du Centre d’Information et de Documentation Jeunesse : Informations sur les métiers, les études, les stages en entreprise…

www.studyrama.com : Guide pour choisir son métier, son orientation, un stage, un job, un emploi.

www.ffp.org/alterna/ : Site du contrat de professionnalisation de la Fédération de la Formation Professionnelle.

http://www.afpa.fr : Site de l’Association nationale pour la Formation Professionnelle des Adultes.

Tableau comparatif : Contrat d’Apprentissage Vs Contrat de Professionnalisation

Téléchargement Tableau_Comparatif

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInPin on Pinterest