Créer son entreprise à 16 ans sera bientôt possible

Le 24 décembre 2010
0

Dès le 1er janvier prochain, les jeunes de 16 ans pourront créer leur entreprise. Une condition préalable : obtenir l’autorisation de leurs parents.

Ingeus-jeune_entrepreneur Un dispositif simple

Les mineurs de 16 à 18 ans qui souhaiteront créer leur entreprise auront à choisir entre trois statuts possibles pour leur structure : l’EIRL (entreprise individuelle à responsabilité limitée), l’EURL (entreprise unipersonnelle à responsabilité limitée) ou l’auto-entreprise à responsabilité limitée.

L’objectif est simple : permettre aux mineurs de 16 ans de monter leur boîte tout en protégeant leur patrimoine personnel (appartement, maison, voiture, etc.), en cas de faillite par exemple. Mais avant de se lancer dans l’aventure de la création d’entreprise, ils devront obtenir une autorisation de leurs parents.

Un accompagnement nécessaire

« Le risque pour un jeune de 16 ans qui crée son entreprise est le même que pour tout entrepreneur. Mais le manque de maturité peut être un danger supplémentaire » explique Cyril Leclerc, responsable départemental de la Boutique de Gestion de l’Essonne et de la Seine-et-Marne. Lui qui accompagne des créateurs d’entreprise depuis 12 ans en est convaincu, « un accompagnement personnel est nécessaire. Sinon, ces jeunes lanceront leur projet sans connaissance des risques encourus ».

Mission locale, BGE, Groupement de jeunes créateurs… Nombreux sont les partenaires qui peuvent accompagner les porteurs de projet en leur proposant une formation, des conseils, un suivi.

Se confronter au marché du travail

Au-delà de cet accompagnement, les jeunes de 16 ans auront tout intérêt à s’être déjà confrontés au marché du travail. « Avoir une première expérience salariée dans le secteur dans lequel vous souhaitez créer votre entreprise est fondamental » détaille Cyril Leclerc. Cela permet de mieux cerner le domaine d’activité, de bénéficier d’une source de revenus fixe en parallèle et de mieux appréhender comment fonctionne une entreprise et quelles sont les missions d’un patron.

Enfin, le rôle des parents est primordial. « Ils doivent absolument surveiller et coacher leurs enfants » affirme Cyril Leclerc.

Quel avenir ?

Services à la personne, commerce ambulant (vente sur les marchés par exemple), vente sur Internet… Ce nouveau dispositif devrait surtout concerner de petites activités qui ne nécessitent ni grosse structure, ni apport financier important.

Reste à savoir si les jeunes de 16 ans seront nombreux à tenter l’aventure. Aujourd’hui, d’après le secrétariat d’Etat au commerce, les moins de 25 ans ne représentent que 6% des créateurs d’entreprise.

Pour plus d’info, parlez en à votre conseiller Ingeus !

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInPin on Pinterest