CV à table !

Le 25 janvier 2012
0

Ingeus est à l’initiative d’une opération singulière et intéressante surnommée « CV à table ». Cinq jeunes signataires du Contrat d’autonomie ont décliné leur CV sur un set de table. Résultat : cinq restaurants ont accepté de jouer le jeu et vont pendant trois semaines utiliser cet outil original !

Set de table HD

Le CV est refait, la lettre de motivation rodée, le discours à proposer lors d’un entretien d’embauche maîtrisé… Reste à trouver l’employeur qui sera séduit par votre candidature. « En fin d’accompagnement, il est parfois difficile de rester mobilisé », nous confie Emilie Daurian, conseillère Ingeus à Lille. En effet, lorsque l’ensemble des outils utiles à la recherche d’emploi est maîtrisé, il faut rester dynamique et alerte pour ne pas passer à côté de l’annonce tant attendue. Mais c’est souvent à ce moment là que le moral flanche, souvent parce que l’on a déjà essuyé de nombreux refus.

Face à ce constat, l’équipe d’Ingeus à Lille a décidé d’organiser un atelier innovant. Cinq jeunes signataires du Contrat d’autonomie se sont retrouvés pour réfléchir à des moyens « alternatifs » de proposer leurs CV. Résultat : un set de table présentant de manière originale le profil des membres du groupe est imaginé. Ainsi, une préparatrice de commande écrit : « Je cartonne tellement que vous en serez scotchés », un employé de magasin s’amuse : « La rigueur et l’organisation sont mon rayon ! » ou un déménageur se présente : « Donnez moi du lourd, il faut que ça bouge ! ».

> Distribution des CV dans des brasseries du centre ville

« Une fois les sets de table conçus, les jeunes ont repéré les brasseries où de potentiels recruteurs pouvaient venir déjeuner : des responsables de magasins, des cadres du secteur bancaires, etc. », poursuit Emilie Daurian.

Par groupe de deux, les membres de l’atelier ont proposé le concept aux patrons des cinq établissements situés dans des zones à fort potentiel de recrutement. Pari gagné puisque durant trois semaines, les sets de table seront utilisés par les restaurateurs pour le déjeuner. « Cette initiative a permis aux jeunes de former un collectif. Nous avons sélectionné cinq profils très différents, les participants ont ainsi pu échanger librement sur les difficultés de la recherche d’emploi. Mais ils ont aussi partagé des bons plans, se sont donné des conseils », conclut la conseillère Ingeus.

Reste maintenant à savoir si le concept sera efficace et si les recruteurs seront séduits par l’initiative. Réponse dans trois semaines !

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInPin on Pinterest