Stéphanie : sur la route de l’indépendance…

Le 10 mars 2009
0

Stéphanie
7h30-15h. Pas facile pour Stéphanie, 21 ans, de reprendre le rythme de la vie active. D’autant que pour arriver à l’heure au restaurant où elle travaille, le Quai Marine à la Défense, elle doit se lever à 5h. « Il fallait que je me remette dans le rythme » précise la jeune femme en riant.

Mais, près de deux mois après avoir enta0902-06Photo2mé son contrat de commis de
cuisine en alternance, elle n’a aucun regret. « Ça se passe bien. Les gens sont gentils avec moi ». Ses missions : préparer les plats chauds, les présenter dans des assiettes, s’occuper du rangement et du ménage…
Des tâches très diversifiées que Stéphanie apprend progressivement, notamment pendant ses semaines de formation. Toutes les cinq semaines, en effet, elle retourne à l’école pendant quinze jours.

0902-06Photo1
Et son patron se dit déjà satisfait de son travail. « Il a appelé ma conseillère Ingeus pour le lui dire. Ça fait plaisir. On se dit qu’on ne travaille pas pour rien. ». Des propos qui ont aussi rassuré Stéphanie. Après un CAP d’agent polyvalent de restauration et deux formations en espaces verts, elle passe par sept mois de chômage. « Une période très difficile » se souvient-elle. « Mais il ne faut jamais baisser les bras ».

Quand on lui demande ce qui a changé aujourd’hui dans sa vie, la toute jeune commis de cuisine répond : « Je gagne de l’argent et je ne reste pas des journées entières à ne rien faire. C’est important de travailler. »

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInPin on Pinterest