La gueule de l’emploi : afficher la diversité plutôt que la cacher

Le 3 décembre 2009
0

Competition A 35 ans, Youcef Adjaj, responsable de l’association Symbole à Lille, vient de lancer l’entreprise « La gueule de l’emploi ». Cet autodidacte, sorti tôt du système scolaire, qui dit lui-même entrer difficilement dans les procédures classiques de recrutement, propose une alternative au CV anonyme. Plusieurs fois discriminé dans sa carrière, Youcef fait aujourd’hui le pari du CV vidéo pour montrer la diversité et la valoriser.

Comment est née cette initiative ?

Depuis de nombreuses années, l’association Symbole travaille sur les questions de lutte contre la discrimination. Notre action consiste à déconstruire les représentations négatives et à valoriser la diversité. Nous avons commencé par des ateliers de théâtre. Aujourd’hui, nous poursuivons ce travail en utilisant la vidéo pour avoir un impact plus large. Nous avons fait appel à des employeurs et des cabinets de recrutement pour concevoir ce CV vidéo. Avec lui, nous voulons lutter contre les effets pervers du CV anonyme. Notre message est simple : nous voulons une société où la différence est affichée et non cachée.

Pourquoi parlez-vous d’effets pervers du CV anonyme ?

Je pars du principe que ce que tu caches est une faiblesse et ce que Logo-GDE-titre tu montres une force. L’idée pour nous avec ce CV vidéo est de mettre la personnalité au centre. Nous mettons l’accent sur le savoir être des candidats. En racontant leur parcours, en parlant des situations auxquelles ils ont été confrontés, ils mettent en avant leur énergie. Ils se valorisent et démontrent leurs compétences et leurs capacités à trouver des solutions concrètes. L’idée n’est pas de leur donner leur quart d’heure de gloire, mais de la crédibilité. Enfin, les deux tiers du chemin sont déjà faits car, cette vidéo déclenche une première rencontre visuelle avec le recruteur.

Qui vient vous voir pour réaliser un CV vidéo ?

Nous recevons des profils très divers. Nous sommes sollicités par des cabinets de recrutement, par des jeunes diplômés, d’autres non diplômés.

Obama Cette démarche a un coût : 650 euros. Tout le monde ne peut pas se l’offrir. Y a-t-il des possibilités de financement ?

Le CV vidéo n’a d’utilité que s’il fait partie d’un plan d’accompagnement au retour à l’emploi. Quand nous avons des demandes, nous les ventilons vers les organismes d’insertion professionnelle. Ces structures peuvent financer la prestation. Nous souhaitons créer un réseau au niveau national avec les organismes d’accompagnement au Personne-handicap-sans-pitie retour à l’emploi. Si cette initiative reste locale, alors elle n’aura que peu d’intérêt.

Plus d’informations

http://www.lagueuledelemploi.fr/

Coordonnées de l’association : Association Symbole 03 20 57 20 28

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInPin on Pinterest