Le Service civique volontaire arrive : engagez-vous !

Le 31 mars 2010
1

Vous souhaitez accorder du temps à une association de protection de l’environnement ? Aider des Service-Civique personnes âgées ou handicapées ? Participer à des interventions d’urgence ? (tremblement de terre en Haïti, tempête Xynthia). Le Service civique est fait pour vous !

> Le Service civique, c’est pour qui ?

Tout le monde peut s’engager quel que soit son âge. Le Service civique volontaire s’adresse plus particulièrement aux jeunes de 16 à 25 ans, quel que soit leur niveau de diplôme ou de formation.

> Les missions

Elles sont très larges et concernent la santé, l’environnement, la solidarité, la culture, l’humanitaire, les sports, etc. Vous pouvez travailler pour une association, une fondation ou une ONG.
Le service civique volontaire est également ouvert aux collectivités locales comme les mairies. Si vous souhaitez partir à l’étranger, d’autres structures publiques comme les ambassades ou les consulats pourront également vous accueillir. C’est pour vous une occasion rare de découvrir le fonctionnement des institutions et de vous initier aux métiers de la fonction publique.

> Les modalités

Votre engagement dure 6, 9 ou 12 mois. Vous êtes encadré par un tuteur. Vous bénéficiez d’une indemnité de 440 euros nets par mois. L’organisme qui vous accueille peut également vous aider, en participant à vos frais de nourriture et de logement.

> « Il ne faut pas le faire que pour l’argent » – Nassim, 22 ans.

19 Le concept vous intéresse ? Pour vous convaincre, il suffit de lire le témoignage de Nassim, 22 ans, volontaire pendant 9 mois pour l’association Résister Insister Persister (RIP). Cette association située à Fontenay-sous-bois en région parisienne se donne pour mission de lutter contre toute forme d’exclusion. « Je connaissais bien cette association » raconte Nassim. « Elle s’était occupée de moi quand j’étais petit notamment en me proposant du soutien scolaire ».

Quelques années plus tard, lorsqu’il entend que les fondateurs de l’association veulent passer le relais à des plus jeunes, Nassim décide de s’engager. « J’étais étudiant à l’époque. Je voulais apporter ma pierre à l’édifice. Alors plutôt que d’aller travailler dans un fast-food, j’ai fait un Service civique pendant 9 mois. »

Engagé comme chargé d’animation, Nassim découvre bien d’autres secteurs. Il part même faire un chantier de solidarité au Sénégal. Un souvenir inoubliable pour le jeune homme. « L’association avait participé à la création d’une école pour les enfants sans état civil. Pour qu’elle subsiste, il fallait trouver le moyen qu’elle s’auto-finance. Alors nous avons créé un cyber-café. Nous avons construit la salle, envoyé des ordinateurs… J’avais vraiment l’impression d’être utile et d’aider les autres ».
Aujourd’hui encore, Nassim est toujours membre de l’association RIP. Le Service civique lui a ouvert les yeux. « Je m’intéresse beaucoup plus à tout ce qui se passe autour de moi. J’ai fondé mon association, je participe à la vie de ma ville. J’ai même changé de filière à la fac. Je me suis inscrit en licence d’histoire et de sociologie ».

Le Service civique volontaire, Nassim le conseille à tous, à condition d’être motivé et de vouloir s’engager. « Il ne faut pas le faire que pour l’argent » conclut-il.

> Pour plus d’informations

www.service-civique.gouv.fr : le site officiel du Service civique. Vous y retrouverez toutes les informations, les démarches à effectuer, des témoignages et des annonces.

www.afev.fr : le premier réseau national d’étudiants solidaires. Vous y retrouverez des annonces pour des postes de volontaires.

www.animafac.net : Animafac est un réseau d'associations étudiantes qui propose, entre autres, des missions dans le cadre du Service Civique.

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInPin on Pinterest

Un commentaire Commenter

  1. Mamie Neil . 4 mai 2010 . Répondre

    Très beau témoignage! C’est beau de voir la jeunesse, entreprenante, solidaire et altruiste! Il est charmant ce petit Nassim.