Le numérique en entreprise

Les ressources humaines à l’ère du numérique

Le 10 octobre 2013
1

Aujourd’hui de plus en plus fréquente, la mobilité des collaborateurs s’accompagne de nouveaux besoins technologiques. Les Directions des Ressources Humaines sont amenées à participer à ce nouvel élan afin d’améliorer la réactivité, l’efficacité et la performance de l’ensemble des salariés.

Le développement du numérique induit de nombreux changements dans l’entreprise. Entre outils de communication, de partage et de travail en commun, les TIC (technologies de l’information et de la communication) trouvent tout naturellement leur place dans les services RH.

Le télétravail : vers un équilibre de vie

Aujourd’hui, près d’un Français sur six travaille de chez lui. Pour le salarié, le télétravail répond à un besoin de flexibilité : il peut par exemple être opérationnel plus tôt le matin, sans perdre de temps dans les embouteillages. Lorsqu’il est bien encadré, le télétravail permet à chacun de trouver son propre équilibre entre vie privée et vie professionnelle.

Pour autant, certains dirigeants restent sceptiques quant à ce mode d’emploi. En effet, tous les salariés n’ont pas le même degré d’indépendance ou d’autogestion face au travail.

La Direction des Ressources Humaines a ici un rôle central : elle doit non seulement offrir les outils numériques nécessaires à la mise en place du télétravail (matériel informatique, ligne téléphonique, logiciels de partage de données, de visioconférence…), mais aussi définir un cadre de fonctionnement propre à l’entreprise. En d’autres termes, le DRH est le garant de la productivité des salariés en télétravail.

Vers le « zéro papier » avec la dématérialisation

Avec la montée en puissance du numérique en entreprise, la dématérialisation est aujourd’hui au service de l’efficacité administrative dans les services RH. En 2014, la dématérialisation sera au cœur des projets pour 60 % des cadres dirigeants de la fonction RH interrogés lors de l’étude « Référentiel de pratiques Markess International : solutions en réponse aux nouveaux enjeux RH » pour Eurecia.

Les documents officiels, jusqu’alors imprimés et conservés sur support papier, sont de plus en plus souvent numérisés. Autorisée depuis 2009, la remise au format électronique du bulletin de paie n’est pas encore généralisée : seulement 8 % des salariés sont concernés. Ici, l’enjeu numérique est de garantir l’authenticité des documents électroniques.

Optimiser les leviers de gestion des talents

L’étude de Markess International indique également que deux DRH sur trois estiment ne pas être suffisamment outillées pour mener à bien leurs missions. Ces Directions RH sont à la recherche de solutions innovantes pour gagner en agilité et optimiser ainsi la gestion des talents au sein de leur entreprise.

Certes, les réseaux sociaux professionnels tels que LinkedIn ou Viadeo sont déjà de véritables viviers de compétences auxquels les DRH font appel pour le recrutement. Reste que, en interne, ceux-ci souhaitent également maîtriser les outils de gestion de carrière, de mobilités internes, d’évaluation et de fidélisation des collaborateurs.

Encore minoritaires, les réseaux sociaux d’entreprise favorisent également les interactions entre collaborateurs, la transmission des savoir-faire et des compétences ainsi que l’identification et le partage de bonnes pratiques.

Bien que les réseaux sociaux d’entreprise ne soient pas encore généralisés en France, on constate d’ores et déjà que ces plateformes encouragent l’innovation collective et participent à renforcer le sentiment d’appartenance à l’entreprise.

E-learning : des débuts prometteurs

En France, seulement une entreprise sur six a formé plus de la moitié de ses collaborateurs en e-learning. Au même titre que pour le télétravail, le présentiel compte encore beaucoup pour les entreprises de l’hexagone.

L’intérêt de l’e-learning repose sur l’ensemble du dispositif : des contenus ludiques et pragmatiques dont les DRH peuvent s’assurer du suivi et de l’efficacité. En effet, l’apprenant peut valider ses acquis par des tests de connaissances en ligne à chaque fin de formation.

En définitive, le numérique imprègne l’entreprise dans son ensemble et favorise l’émergence de nouveaux usages dans l’entreprise. Des usages dont les Directions des Ressources Humaines doivent poser le cadre pour que le numérique soit l’élément facilitateur de la performance des collaborateurs.

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInPin on Pinterest

Un commentaire Commenter

  1. Céline . 24 janvier 2014 . Répondre

    Voici un autre article sur le même sujet très intéressant :
    http://lecercle.lesechos.fr/entreprises-marches/management/rh/221186436/entreprise-30-integrer-organiser-et-harmoniser-nouveaux-