Les stars de Thuram

Le 21 avril 2010
0

Livre Thuram Du gamin du quartier des Fougères près de Fontainebleau au recordman de sélections en équipe de France, que de chemin parcouru !

Pour toute une génération, Thuram restera comme le meilleur défenseur de l'histoire de l'équipe de France. Et un cas à part dans le foot. Car Thuram aime surprendre. Comme ce soir de demi-finale de coupe du monde 1998, contre la Croatie. Lui le défenseur, inscrit deux buts qui envoient les Bleus en Finale. Les deux seuls buts de sa carrière, en 142 sélections ! On connait la suite…

Aujourd'hui encore, Lilian Thuram se démarque du star system du foot en signant un livre d'histoire passionnant.

> Des modèles qui aident à avancer

Mes Etoiles noires, de Lucy à Barack Obama, raconte le destin de 45 personnalités historiques noires. Aimé Césaire, Mohamed Ali, Martin Luther king ou plus surprenant le pharaon noir Képhren. Autant d'exemples de réussite qui l'ont aidé à se construire une personnalité.

« L'homme, petit ou grand, a besoin d'étoiles pour se repérer. Il a besoin de modèles pour se construire, bâtir une estime de soi et casser les préjugés » écrit le champion du monde. A travers ce livre, le plus intello des footballeurs français veut aussi réparer une injustice : ces grands personnages sont souvent oubliés des manuels scolaires.

Or, pour Thuram, le meilleur moyen de lutter contre le racisme et l'intolérance, c'est d'enrichir nos connaissances et nos imaginaires. « A travers ces grands personnages, qui m'ont permis d'être celui que je suis et d'avoir confiance en moi, je souhaitais surtout montrer que l'histoire des Noirs ne se résume pas à l'esclavage ».

> Son combat contre le racisme

C'est le combat de sa vie : lutter contre un racisme dont il a souvent été victime. « J'ai vécu les cris de singe dans les stades » précise-t-il. Pour combattre cette bêtise, Lilian Thuram s'implique aussi politiquement.

En plus de sa fondation "Education contre le racisme", il est membre du Haut Conseil à l'Intégration. Enfin, clin d'œil à ces grands personnages, il a donné à ses deux fils les noms de Képhren (en hommage au pharaon) et Marcus (en hommage au leader noir Marcus Garvey). Qui a dit que les footballeurs ne savent que jouer au ballon ?

Mes étoiles noires, de Lilian Thuram, avec la collaboration de Bernard Fillaire (Philippe Rey, 400 p, 18 € )

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInPin on Pinterest