Majid El Jarroudi, pour le dynamisme économique des banlieues

Le 29 octobre 2010
0

Majid El Jarroudi est Délégué général de l’Adive : l’Agence pour la Diversité Entrepreneuriale. Elle a pour mission de mettre en lien les grandes entreprises avec des sous-traitants situés en banlieue. Cette action entre dans les multiples initiatives en faveur du dynamisme économique des banlieues, développées par Majid, un jeune entrepreneur de 34 ans. Portrait.

Portrait_MEJ > La création d’entreprise, une seconde nature

« J’ai fait des études de gestion et de journalisme. Ca n’a rien à voir mais j’aimais les deux alors, j’ai préféré tout tester plutôt que d’opérer un choix ! Après un troisième cycle à Sciences Po, je suis parti tenter ma chance aux Etats-Unis, puis au Canada. C’est là-bas que j’ai découvert une vraie culture de créateurs d’entreprises.

À force de tourner autour de ces thématiques, j’ai créé en France un cabinet de conseil en création d’entreprise. En parallèle, je donnais un coup de main à une association de Mantes-la-Jolie pour aider les habitants des quartiers qui montaient leur société. Et puis il y a eu les émeutes de 2005… Subitement, plein de gens sont venus nous voir pour trouver des solutions alternatives au malaise général ».

> L’Adive Adive Logo

« A force de travailler avec les petites entreprises installées en banlieue, j’ai découvert qu’il existait une véritable envie d’entreprendre bien plus forte que dans les centres villes. C’est une réalité ! On s’est dit qu’on devait agir pour mettre en valeur ce dynamisme. Avec l’aide du groupe EADS et la Fondation KPMG France, nous avons fondé l’Adive. Son but est d’inciter les entreprises à venir investir et identifier des fournisseurs potentiels en banlieue. En face d’elles, les prestataires doivent être issus de la diversité, ou être domiciliés en banlieue ».

> Aider les entreprises et créer de l’emploi

« Les entreprises des grands groupes fonctionnent trop souvent en vase clos. Il faut les aider à repenser leur politique d’achat, que cette dernière deviennent plus responsable et donc tournée vers la diversité. Aujourd’hui en banlieue, on trouve beaucoup d’entreprises dans les secteurs du conseil, de la formation, de la communication, du transport des personnes ou de l’informatique.

Concrètement, avec l’Adive, nous épluchons le savoir-faire d’une entreprise postulante et on détermine avec elle les grands groupes susceptibles de pouvoir les faire travailler. Comme une partie de billard : en aidant les entreprises, par ricochet, on crée de l’emploi en banlieue ! »

> Aller plus loin

Si vous êtes un entrepreneur issu de la diversité ou installé dans un quartier sensible, vous pouvez entrer en contact avec l’Adive afin d’en savoir davantage. Il est possible également de remplir en ligne un formulaire pour être référencé.

Toutes les informations sur : http://www.adive.fr

Et l’actualité de l’association : http://www.adive.fr/blog

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInPin on Pinterest