Le Plan Espoir Banlieues, qu’est-ce que c’est ?

Le 18 septembre 2008
0

D’abord, revenons aux sources. Automne 2005. La France réalise. Les quartiers sont en feu. Un fait-divers dégénère en affrontement entre les jeunes et la police. Pendant plusieurs semaines, la rage de certains éclate. Les politiques s’emparent alors de la question.

0809-01PlanBanlieue Trois ans plus tard, les préoccupations n’ont pas changé : le président de la République déclare que sa politique en faveur des banlieues est une « priorité du quinquennat ». Il place au cœur de son plan « les moyens d’étudier et d’entreprendre ». En février 2008, Nicolas Sarkozy lance le « Plan espoir banlieues

> Cinq secteurs clés

La secrétaire d’Etat chargée de la Politique de la Ville, Fadela Amara décline le « Plan espoir banlieues » en cinq secteurs clés.

– L’égalité des chances et la mise en œuvre du Contrat d'Autonomie, pour aider 45 000 jeunes des quartiers dans leur insertion professionnelle.

– L’éducation avec la création des « écoles de la deuxième chance ».

– La sécurité avec la création de postes de policiers.

– Le développement des transports pour désenclaver certains quartiers.

– Les associations et le logement social. L’Etat souhaite développer les partenariats avec les associations de quartier qui proposent des projets à long terme. Mais aussi assurer la rénovation des logements sociaux.

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInPin on Pinterest