Que faire sans le bac ?

Le 24 juillet 2012
0

Les épreuves de rattrapage ne vous ont pas permis de décrocher le bac ? Pas de panique, d’autres formations sont accessibles selon votre projet professionnel.
De l’alternance au Contrat d’autonomie, voici un tour d’horizon des options possibles.

Insertion professionnelle et contrat d'autonomie - IngeusCette année, environ 15% des jeunes lycéens n’ont pas eu leur Baccalauréat. Ce chiffre est en nette baisse depuis une vingtaine d’années, malgré une légère augmentation en 2012.

Pour autant, d’autres formations professionnalisantes vous permettront de continuer vos études sans passer par la case Baccalauréat, tout en vous construisant une solide expérience professionnelle.

Choisir une formation en alternance

Depuis quelques années, les contrats de professionnalisation et les contrats d’apprentissage ont le vent en poupe. Les entreprises ont bien compris les nombreux avantages à accueillir un jeune qui recevra un apprentissage à la fois théorique et pratique, tout en formant l’alternant à ses propres besoins.

Si vous avez le niveau Terminale, certaines formations vous seront accessibles sans avoir votre Bac général. Vous pourrez notamment vous réorienter vers un Bac professionnel, qui se prépare généralement en trois ans à partir de la troisième.

Vous pourrez aussi opter pour un BTS. Certains secteurs comme le tourisme, le commerce ou encore la comptabilité accueillent des jeunes sans Baccalauréat. À savoir cependant : une majorité d’établissements font repasser l’épreuve du bac à l’issue de la première année de formation.

Autre option possible, le certificat de qualification professionnelle (CQP) dédié aux secteurs tels que l’automobile, la métallurgie, l’agroalimentaire, la construction ou encore l’hôtellerie.

Pour en savoir plus, nous vous invitons à lire ou relire notre dernier billet dédié à l’alternance.

À chaque parcours sa solution

L’ingrédient du succès de votre parcours professionnel ? Avoir un projet précis en tête et faire preuve de motivation auprès des établissements de formation et des entreprises qui vous accueilleront.

C’est d’ailleurs dans cet objectif qu’Ingeus accompagne les jeunes de 18 à 25 ans au travers du Contrat d’autonomie. Ce contrat est une mesure gouvernementale visant à favoriser l’insertion professionnelle des jeunes issus de quartiers prioritaires.

En adhérant à ce contrat, vous bénéficierez d’un accompagnement personnalisé dans la durée pour vous aider à définir votre projet professionnel. Vous disposerez par ailleurs de ressources pour mener votre recherche, à la fois matérielles (revues spécialisées, accès à internet…) et d’un coach (préparation aux entretiens d’embauches, mise en relation avec des experts…). Enfin, le Contrat d’autonomie permet de bénéficier d’une bourse mensuelle de 300 euros sous certaines conditions.

Selon votre profil et vos envies, vous pourrez accéder à une formation qualifiante, trouver un emploi ou même créer votre entreprise !

Vous l’aurez compris, avec ou sans le bac, les solutions ne manquent pas. Quelles que soient vos questions sur votre projet professionnel, n’hésitez pas à contacter nos conseillers Ingeus.

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInPin on Pinterest