Une carte d’étudiant pour les apprentis !

Le 22 février 2012
0

Ingeus-carte-métierCela fait maintenant plusieurs années que l’apprentissage est en vogue. La preuve ? En décembre dernier, le gouvernement a prolongé de six mois les aides aux entreprises qui embauchent des jeunes en alternance. Une nouvelle étape vient d’être franchie, les jeunes apprentis bénéficient désormais d’une carte d’étudiant spécifique. Et donc, du statut qui va avec : tarifs réduits au cinéma, dans les transports, pour les loisirs, etc. Retour sur cette réforme qui donne un véritable statut aux apprentis avec Jean-Patrick Farrugia, directeur formation et emploi de la Chambre de Métiers et de l’Artisanat.

Connaissez-vous l'historique de cette carte d’étudiant des métiers ?

Oui, nous connaissons bien l’historique de cette avancée ! Ce sont en effet les chambres de métiers et de l’artisanat qui ont réclamé, depuis plusieurs années, un dispositif qui place les jeunes apprentis à égalité d’estime et de traitement avec les étudiants.

L’apprentissage s’est modernisé et a maintenant une excellente image auprès des jeunes et de leurs familles. Il était nécessaire que cette évolution importante se traduise par une mesure très lisible. Voilà qui est fait avec la carte d’étudiants des métiers.

Est-ce pour vous une reconnaissance de la formation par l'apprentissage?

Oui, c’est en effet une étape de plus dans la reconnaissance de l’apprentissage. En quelques années, ce cursus de formation a conquis ses lettres de noblesse. Il est plébiscité à la fois par de nombreuses entreprises mais aussi par de plus en plus d’étudiants, principalement parce qu’il leur permet d’accéder plus facilement à l’emploi et d’assurer ainsi leur insertion professionnelle et sociale. Grâce à l’apprentissage, l’entreprise forme ses futurs salariés et le jeune apprend les gestes professionnels dans des conditions d’exercice réelles du métier. C’est une voie de formation exigeante qui mêle la théorie et la pratique, il est très important qu’elle bénéficie d’une reconnaissance d’estime.

Concrètement, qu'est-ce que cette carte d'étudiant va apporter aux jeunes apprentis?

La carte d’étudiant des métiers répond à un objectif social et culturel. Sur le plan social, elle donne accès aux logements étudiants, aux transports et aux conditions de soins auparavant réservées aux étudiants. Sur le plan culturel, elle donne accès aux bibliothèques, facilite celui des activités culturelles (cinéma, théâtre…). Enfin, elle ouvre les portes des gymnases et terrains de sports. Elle permet également, et c’est important, de bénéficier des avantages et dispositions favorables prises par les banques, les assurances etc.

Avez-vous quelques chiffres sur l'évolution de l'apprentissage? Les secteurs les plus actifs?

Le nombre d’apprentis dans l’artisanat a augmenté de 10 % en dix ans et près de deux apprentis sur trois sont formés par l’artisanat, ce qui représente 105 000 apprentis formés par les centres de formation d’apprentis (CFA) des chambres de métiers et de l’artisanat et 100 000 gérés par les branches professionnelles. Ces CFA proposent une offre de 600 formations aux jeunes pour des formations qui les conduisent à la qualification professionnelle du niveau V (CAP, CTM) au niveau III (BTS, BM) et au niveau II (licence professionnelle). Globalement, tous les secteurs recrutent : le bâtiment, les services, l’alimentation et la petite production.

Ingeus-apcma

> L’apprentissage vous intéresse ? Demandez à votre conseiller Ingeus de vous aider à trouver la filière et le diplôme qui vous correspond !

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInPin on Pinterest