Une nouvelle mesure pour favoriser l’embauche des jeunes dans les très petites entreprises !

Le 1 mars 2012
0

Le gouvernement vient d’adopter une nouvelle mesure pour favoriser l’emploi des jeunes dans les TPE, les très petites entreprises. Une bonne nouvelle pour les signataires du Contrat d’Autonomie !

Vous avez moins de 26 ans ? Si vous êtes embauché dans une entreprise de moins de dix salariés entre le 18 janvier et le 17 juillet 2012, votre employeur pourra bénéficier de réductions de charges sur votre salaire. Un vrai coup de pouce pour l’emploi des jeunes, impulsé par le syndicat patronal la CGPME (Confédération Générale des Petites et Moyennes Entreprises).

Ce soutien à l’embauche concerne tous les jeunes qu’ils soient en CDI, en CDD de plus d’un mois, en contrat de professionnalisation. « En 2009 déjà, le gouvernement avait mis en place un système d’exonération de charges. Cela avait plutôt bien fonctionné », explique Alexis Jacquot, chargé de mission Emploi et Formation à la CGPME Ile-de-France, avant de préciser : « Les petites entreprises concentrent 95% de l’emploi privé. Cette mesure faisait partie des dix points que nous avions présenté au Sommet social, le 18 janvier dernier à l’Élysée ».

Concrètement, ce dispositif pouvant aller jusqu’à l’exonération totale des charges sur les plus petits salaires peut lever de vrais freins à l’embauche : « Le coût de l’embauche est souvent très important pour une petite structure. Beaucoup de patrons préfèrent travailler un peu plus ou demander à leurs salariés d’effectuer des heures supplémentaires plutôt que d’embaucher », précise Alexis Jacquot. Le manque d’expérience des jeunes peut aussi renforcer le phénomène.

Malgré tout, embaucher des jeunes en contrat de professionnalisation n’est toujours pas une évidence pour les patrons de petites entreprises : « Contrairement aux grandes sociétés, ils n’ont souvent pas les moyens d’avoir un service de ressources humaines pour les épauler. Il s’agit donc d’un investissement en temps non négligeable », conclut Alexis Jacquot. La CGPME essaie ainsi d’accompagner les dirigeants dans leurs démarches en les orientant vers les centres de formation qui correspondent à leurs besoins et en les épaulant dans les démarches administratives.

LogoCGPMEN’hésitez pas à en parler à votre conseiller Ingeus pour envoyer des candidatures spontanées dans les petites entreprises !

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInPin on Pinterest