Vadim : Une création d’entreprise réussie

Le 24 août 2009
1

Activcom Vadim Gouty est franc : il n’aime pas recevoir des ordres. « J’ai toujours eu des relations, disons, particulières avec la hiérarchie ». Très vite donc, ce jeune homme qui a grandi dans le quartier de la Croix Blanche à Vigneux-sur-Seine, sait qu’il veut être son propre patron. Pas gagné d’avance pourtant. Déscolarisé dès la troisième, Vadim est obligé de passer par la case « petits boulots ». Pas facile tous les jours et pourtant, au fil des années, Vadim se découvre une vocation et un vrai talent : Il est un excellent vendeur.

Il fait ses premières armes chez Cash Converter, mais c’est au sein de la société France Loisirs qu’il prend son envol. « France Loisirs, ça a été une très bonne école. C’était de la vente en porte-à-porte. Y’a pas mieux pour apprendre le métier de commercial ». Rapidement, Vadim gravit les échelons et en 2002, il décroche le titre de meilleur Manager des Ventes Europe lors des Masters organisés par le groupe Bertelsmann, propriétaire de France Loisirs.

Mais l’envie de créer sa propre société est toujours là. Alors en 2008, quand il sent que son évolution au sein de France Loisirs stagne, il se lance : « Je n’ai pas hésité. Mettre des choses en place, prendre des initiatives, c’est naturel chez moi. Et si on est bien préparé, les gens vous prennent au sérieux. » Il suit une formation de 3 mois à l’AFPA (Association nationale pour la Formation Professionnelle des Adultes) sur la création d’entreprise. « On m’a appris à développer mon business plan, donné des notions de gestion, etc. ».

En mai 2008, il est prêt : Avec son associé Valentin Mazzoran, il lance Activcom, une société de Activcom distribution commerciale spécialisée dans la vente directe. Et cela marche. En un an, la société passe de 2 à 65 collaborateurs et ne compte pas s’arrêter là. « On cherche à recruter et comme on est installé en Zone Franche Urbaine, un tiers de nos effectifs doit être issu des Zones Urbaines Sensibles. » Quand on lui demande ce qu’il pense du Contrat d’Autonomie, Vadim approuve : « Si ça prépare vraiment les jeunes à la recherche d’emploi, c’est très bien. Trop souvent, je vois arriver des candidats qui n’ont aucune idée de ce qu’est un entretien d’embauche ! Ils débarquent en jeans et baskets et ne savent même pas pourquoi ils sont là. »

> Pour en savoir plus sur Activcom et sur les possibilités d’emploi : http://www.activcom.fr

> D’autres articles sur la création d’entreprise sur Pas de quartier pour le chômage !

Ingeus a aidé Ludovic à créer son business !

Découvrez l’Adie et le micro-crédit.

Le statut d’auto-entrepreneur est peut être adapté à vos projets !

L’Accre, une bouffée d’air pour les jeunes entrepreneurs.

Rencontre avec Mamadou, futur créateur d’entreprise.

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInPin on Pinterest

Un commentaire Commenter

  1. hadim lydia . 6 novembre 2010 . Répondre

    en effet vadim et un excellent commercial je dit sa car c’est mon patron il a toujours su être la pour nous c’est lui ainsi que mon responsable MR. Frédéric vignerol je sus très satisfaite de ce travail je lui souhaite bon courage pour la suite et un petit mots pour toi vadim réste comme tu et ne change surtout pas je t’adore Lydia