Abd Lhadi Ait Ammisaid lance sa propre marque de vêtements : CAMLONE

Le 5 octobre 2009
0

Camlone Créer sa propre marque de t-shirt. Il y a plus de deux ans que cette idée trottait dans la tête d’Abd Lhadi Ait Ammisaid. Aujourd’hui, ce rêve est devenu réalité. A 23 ans, il vient de lancer Camlone, une marque de t-shirt « street wear », tendance rap et hip-hop. Camlone comme caméléon bien sûr ! « Je m’intéresse à plein de choses, j’ai fait plein de boulots différents et à chaque fois, je m’adapte… comme un caméléon ! » précise Abd Lhadi pour expliquer le nom de sa marque.

Un projet mûrement réfléchi

En 2006, Abd Lhadi obtient un BEP Vente. Il enchaine les petits boulots puis travaille pendant presque 2 ans en tant qu’opérateur sur des chaines d’assemblage automobile. Un métier qui ne lui correspond pas vraiment mais qui lui laisse le temps de mûrir son projet de création d’entreprise. « Quand Abd Lhadi a signé son Contrat d’Autonomie le 2 juin dernier, cela faisait déjà un bon moment qu’il réfléchissait à son projet » explique Céline Gines, conseillère Ingeus à Maubeuge. Une des raisons qui explique sans doute le montage très rapide du projet Camlone. « Quand je suis arrivé chez Ingeus, je savais ce que je voulais faire. J’avais déjà fait pas mal de recherches. J’avais surtout besoin d’aide pour les démarches administratives et les questions financières » précise Abd Lhadi. Alors, avec l’aide de Céline et de l’ADIE (Association pour le Droit à l’Initiative Économique, notre jeune entrepreneur réalise une étude de marché, élabore un business plan et monte des dossiers de demande d’aide financière. Et cela marche. Abd Lhadi obtient une aide du CLAP (Comité Local d’Aide aux Projets qui lui permet de se lancer.

Le statut d’auto-entrepreneur, une solution simple.

« Abd Lhadi a pris un statut d'auto-entrepreneur » explique Céline. Un moyen simple et rapide de créer Camlonet-shirt son entreprise, tout en limitant la prise de risque et l’investissement financier. Ensuite, tou t va très vite. Avant la fin de l’été, Abd Lhadi fait fabriquer 250 t-shirts et commence à les commercialiser : il fait les braderies et négocie des ententes avec des magasins de Maubeug e et Valenciennes. « Il faut oser se lancer et ne pas avoir peur de se planter, sinon, on ne fait plus rien » témoigne Abd Lhadi qui, d’ailleurs, ne compte pas en rester là. « Je veux ouvrir ma propre boutique, créer d’autres marques… Camlone ce n’est que le début ! ». Bref, Abd Lhadi a de la suite dans les idées et des projets plein la tête !
> Pour en savoir plus sur Camlone ou si vous souhaitez commander un t-shirt, écrivez à : abdelcam@laposte.net

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInPin on Pinterest