Le CV anonyme enfin testé !

Le 17 décembre 2009
0

CvAnonyme Longtemps débattu, puis voté en 2006, et enfin testé ! Depuis le 3 novembre dernier, le CV anonyme est expérimenté par une cinquantaine d’entreprises privées et publiques ainsi que des sociétés de recrutement.

Son principe est simple : ni nom, ni prénom, ni adresse, ni date de naissance, ni photo. Aucun élément pouvant donner lieu à une discrimination au moment de la sélection des candidats n’est présent sur le CV anonyme. Car les préjugés ont la peau dure : d’après une étude publiée en 2007, près de 4 fois sur 5, un employeur préfère embaucher « un candidat d’origine hexagonale ancienne » plutôt qu’un autre, dont les parents viennent d’Afrique noire ou du Maghreb.

Et pourtant, en 2006, le CV anonyme avait été rendu obligatoire pour les entreprises de plus de 50 salariés. Voté, le principe n’a jamais été appliqué. Seules quelques entreprises ont joué le jeu comme Axa France. Depuis janvier 2005, au sein du groupe d’assurances, les candidatures envoyées par internet pour des postes de commerciaux sont anonymes.

Un signal fort envoyé aux candidats

« Une entreprise durable et responsable est une entreprise qui ressemble à la société d’aujourd’hui dans sa diversité de diplômes, ethnique, de sexe, d’âge… » explique Eric Lemaire, porte-parole d’Axa France. « Nous avons souhaité envoyer un signal fort aux personnes qui peuvent se sentir victimes de discrimination. Nous nous sommes engagés à ne regarder que les compétences et les diplômes s’ils postulaient par Internet ».

Depuis le début du mois, le système a même été généralisé à l’ensemble des candidatures envoyées par le web. Le recruteur n’a aucune information sur l’âge, le sexe, l’adresse ou le nom du candidat. S’il décide de lever l’anonymat, une proposition d’entretien est automatiquement envoyée à celui qui postule.

« C’est le premier rendez-vous qui est difficile à décrocher » précise le responsable de la communication du groupe d’assurances. « Ensuite, c’est au candidat à montrer sa motivation, son énergie, ses réalisations ».

Difficile de juger de l’efficacité du CV anonyme dans l’entreprise, les statistiques ethniques étant interdites en France. Une chose est sûre : les salariés d’Axa semblent convaincus du bien fondé de cet outil. Sur 600 commerciaux interrogés sur la base du volontariat en 2006, 80% pensaient que le CV anonyme était un bon outil pour lutter contre les discriminations.

Mais, Eric Lemaire le dit lui-même. « Le CV est un outil. Au-delà, il faut aussi changer les mentalités car une fois recruté dans l’entreprise, le candidat doit aussi y vivre ». Et là, c’est aux entreprises de jouer !

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInPin on Pinterest