Quand L’Oréal s’engage en faveur des jeunes

Le 21 décembre 2012
0

La multinationale L’Oréal a créé, en
partenariat avec les Apprentis d’Auteuil, sa formation aux métiers de la beauté.
Pendant deux ans, des jeunes âgés de 16 à 23 ans apprendront la profession de
coiffeur et passeront leur certification d’aptitude professionnelle (CAP). La
première rentrée a eu lieu le 10 septembre dernier.

Logo-loreal-apprentis-auteuil

L’Oréal s’engage avec Apprentis
d’Auteuil

La fondation L’Oréal s’engage à « rendre la science plus ouverte aux
femmes » et à aider les plus fragiles. C’est dans cette seconde optique qu’a
été créé le programme de formation aux métiers de la beauté, « Beauty for
a better life
».

Cette initiative est plus particulièrement destinée aux femmes victimes de
violences ou aux jeunes en situation d’exclusion, afin de leur assurer une
formation et d’améliorer leur niveau de vie. Au Vietnam, 150 jeunes femmes ont
été formées et ont ainsi pu retrouver leur autonomie et leur vie sociale.

L’opération menée en France est similaire et s’adresse aux jeunes sortis du
système scolaire
ou en situation de précarité. Pour Sara Ravella, Directrice
générale de la Fondation L’Oréal, « ce programme est une chance que nous voulons
offrir à ces jeunes de s’intégrer par des métiers créatifs, porteurs
d’autonomie
». Elle ajoute même
que les bénéficiaires ont pu « retrouver confiance en eux et (…) reprendre
pied dans la vie sociale
».

Son partenaire dans ce programme, Apprentis d’Auteuil, est un organisme
reconnu d’utilité publique qui forme chaque année plus de 13 000 jeunes en
difficultés. Son objectif : faciliter leur insertion sociale et
professionnelle
.

Pour François Content, Directeur général d’Apprentis d’Auteuil, ce nouveau
CAP vient combler un manque dans l’éventail des 66 formations proposées par le
centre : il n’y avait aucun cursus beauté, alors que le nombre de jeunes filles
qui rejoignent l’établissement augmente chaque année.

« Beauty for a better life » en
France

En France, ce programme est né le 10 septembre dernier, date où 13 jeunes (12
filles et 1 garçon) ont intégré le Lycée professionnel de Thiais (94) pour y
suivre leur apprentissage.

Qualifiée par un CAP, cette formation de deux ans alterne
cours théoriques et cours pratiques au sein même du lycée. Ce format est adapté à ces jeunes qui ont besoin d'un encadrement très
spécifique
: une salle a été spécialement aménagée pour permettre aux
élèves de s’exercer.

Pour de nombreux participants, ce CAP est l’aboutissement d’années
« de galère »
. Sophie raconte qu’avant de trouver cette
formation, elle était déscolarisée, faute d’une orientation adéquate. À 19 ans,
la jeune fille reprend goût à l’école et prépare activement son diplôme afin
d’exercer le métier dont elle a toujours rêvé.

D’autres exemples, comme Edmond
(23 ans) ou Ornella (18 ans), témoignent de la réussite de cette
formation : selon eux, ce CAP est la solution pour s’insérer facilement
sur le marché du travail, tout en pratiquant un métier qui les passionne.

La fondation L’Oréal et les Apprentis d’Auteuil ont d’ores et déjà
programmé une seconde promotion, qui débutera les cours en septembre 2013.
N’hésitez pas à vous renseigner auprès de votre conseiller Ingeus pour en
savoir plus sur ce programme.

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInPin on Pinterest