Sonia : « c’est tellement facile d’abandonner »

Le 12 mars 2009
0

Image 2
Une envie de trouver un travail stable « pour louer un appartement ». Mais surtout pour ne pas faire la même chose tous les jours. Et s’épanouir. Sonia, 23 ans, travaille depuis six ans déjà. Elle a enchaîné les petits boulots : surtout dans le secteur de la vente. Mais en septembre dernier, elle a démissionné pour changer de cap : elle cherche depuis un emploi d’hôtesse d’accueil, ou « dans l’administration ».

Sonia
Titulaire d’un BEP comptabilité, elle regrette que l’on ne trouve « que des offres dans la vente pour les filles des cités. Les garçons, c’est soit chauffeur-livreur, soit agent de sécurité ». Chez Ingeus, elle se sent rassurée : « ce n’est pas facile de trouver un poste quand on n'a personne, c’est tellement facile d’abandonner. Et puis nos parents n’ont pas forcément le temps de nous aider, ils travaillent et doivent déjà s’occuper de nos frères et sœurs ». Grâce à son conseiller Ingeus, elle a le sentiment de mieux comprendre le fonctionnement du marché du travail : « nous, on est jeunes. On ne pense pas forcément à tout. On ne réfléchit pas toujours comme il faut ! Ma conseillère m’a donné plein d’astuces. »

Image 1

Pour l’heure, Sonia rédige des CV et des lettres de motivation. Cette étape ne l’angoisse pas. Elle appréhende en revanche le moment où elle se retrouvera devant son employeur : « je ne sais pas si j’arriverai à dire ce qu’il faut. C’est quand même impressionnant un patron, dans sa chaise, qui vous regarde avec froideur ». Mais elle va pouvoir se préparer à l’entretien d’embauche avec son conseiller Ingeus. Ensuite, le travail ne lui fait pas peur : « c’est simple ! On est jeune, alors on apprend vite » !

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInPin on Pinterest